Protéger un roman, un projet

27/11/2021

Quel est le point commun entre déposer un roman et un projet ?

Le dépôt d’un projet sous copyright doit être le plus détaillé, structuré et architecturé possible afin de prouver sa pertinence à son futur lecteur, qui doit aller bien au-delà de son originalité.
 
Le roman est l’écriture fictive d’une histoire mais celle-ci se doit d’être originale. Elle amène le lecteur à découvrir un scenario qui le conduit du début à la fin de l’histoire.
 
Déposer un roman sous copyright c’est apposer une date certaine a sa création dont l’enregistrement valide le droit d’auteur. Cela permet, si le créateur n’est pas inscrit à la société des auteurs et compositeurs 
 
dramatiques (SACD) par exemple, de se protéger avant d’envoyer son roman à  des maisons d’édition.
 
Le projet quant à lui se rédige comme un business plan, c’est-à-dire que le rédacteur du projet doit faire dérouler le scenario de celui-ci. Pour cela, il doit y faire figurer des points essentiels comme le marché de son secteur d’activité, le contexte, l’idée de base, la solution apportée par le service l’invention, le produit, le plan marketing et de communication, la production envisagée, le déploiement de ses moyens pour aboutir au projet, l’analyse financière. En apportant toutes ces précisions, le dépôt de copyright d’un projet/concept/idée pourra être solide et bénéficier de l’enregistrement d’un droit d’auteur. 
 
Pour résumer :
 
Lorsque vous élaborez et écrivez un projet, il faut en  montrer l’originalité en le rédigeant de telle manière. L’enregistrement sous copyright de celui-ci sera la preuve de votre droit d’auteur.